Viande rouge

Par quoi remplacer la viande ?

Que l’on soit végétarien, végétalien, végan ou que l’on souhaite tout simplement diminuer notre consommation de viande, notre organisme à besoin de protéines. Donc par quoi remplacer ces protéines animales ?

Céréales + légumes secs = protéines

Les légumineuses (= légumes secs) sont riches en protéines et en fer, ce qui nous est indispensable. Parmi les légumes secs, on retrouve : les pois chiches, haricots secs, pois cassés, lentilles,…). Pour que cet apport de protéine végétale soit complet, il faut y rajouter des acides aminés essentiels que l’on retrouve cette fois dans les céréales qui sont : le riz, boulgour, quinoa, millet,… Vous avez donc compris ? Pour un repas complet mais sans viande, associez des céréales avec des légumes secs.

Autres protéines végétales

Il existe des protéines végétales sous d’autres formes tels que : le tofu, le tempeh et le seitan. De nos jours, nous trouvons énormément de substituts à la viande dans les grandes surfaces. Il en existe sous toutes les formes : nuggets, steak végétal, galettes,… Mais ces alternatives n’apportent pas les acides aminés essentiels et la vitamine B12. Si vous décidez d’arrêter totalement la consommation de protéines animales, parlez-en à votre médecin. Il saura vous conseillez et vous prescrire les compléments alimentaires adaptés.

Autres protéines animales

Parmi les protéines animales nous retrouvons bien évidement la viande mais aussi le poisson et les œufs. Par exemple, les végétariens ne consomment pas de viande ni de poisson mais s’autorise de temps en temps des œufs et des produits laitiers. Cela peut éviter certaines carences. Ne les oubliez pas !

Petit rappel des nouvelles recommandations nutritionnelles

Puisque nous parlons des substituts aux viandes, je ne peux ne pas vous parler des nouvelles recommandations nutritionnelles.

Il est désormais (depuis 2019) conseillé de consommer :

  • des légumes secs : 2 fois par semaine
  • des céréales et féculents : chaque jour mais plutôt complets
  • des fruits oléagineux (amandes, noisettes, noix,…) : une petite poignée par jour
  • de la viande : 2 fois par semaine (une viande rouge et une viande blanche par exemple)
  • du poisson : 3 fois par semaine dont 1 poisson gras (thon, sardine, saumon,…)
  • des œufs : 2 fois par semaine
  • des laitages : 2 fois par jour
  • des fruits et légumes : à chaque repas
  • des matières grasses ajoutées : à chaque repas en privilégiant les huiles végétales
  • des produits sucrés : en limitant la consommation.

”La nouvelle tendance alimentaire : devenir flexitarien !”

Centre de préférences de confidentialité

    Nécessaires

    Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site et ne transmettent aucune donnée.

    PHPSESSID, wp-settings-*, wp-settings-time-*, wordpress_test_cookie, wordpress_logged_in_*, gdpr[allowed_cookies], gdpr[consent_types],

    Analytics

    Ces cookies sont utilisés uniquement à mesurer notre audience et ce de manière anonyme.

    _ga, _gid, gadwp_wg_default_metric, gadwp_wg_default_dimension, gadwp_wg_default_swmetric

    Other